Processions

Introduction

Une procession designe un cortège de personnes défilant pour des raisons diverses (mais essentiellement religieuses).

Les processions catholiques prennent leurs sources dans l'évangile, lorsque les premiers chrétiens vont en procession sur le tombeau du Christ. Au Moyen Âge, ces processions prennent de l'ampleur pour devenir de grandes cérémonies au moment de la Contre-Réforme. Elles sont alors soigneusement organisées et balisées. Chaque ordre religieux, chaque membre du clergé ayant sa place définie. Elles balisent la ville et les parcours ne doivent rien au hasard. L'étude de de celui-ci permet souvent de mettre en relation des événements miraculeux qui se sont produits dans tel ou tel quartier de la ville. Les plus grandes processions ont lieu lors des rogations. Au XXe siècle, les processions s'essoufflent par manque de participants et par des critiques pointant du doigt le folklore de ces cérémonies. Sur l'entité de Mons, outre la Procession du Car d'Or, il en persiste encore quelques-unes...

Procession du Moulineau à Ghlin

Depuis le XVe siècle, Notre-Dame du Mouligneau à Ghlin est un lieu de pélerinage et de dévotion.
Elle fut honorée bien plus encore à partir de l'an 1615, lorsque les habitants de Ghlin furent épargnés par l'épidémie de peste qui ravagea Mons à cette époque.

En reconnaissance, ceux-ci instituèrent une procession qui se faisait le 15 août, à la Fête de l'Assomption.
De plus, une confrérie fut installée dans la chapelle, qui compta rapidement de nombreux membres.

Le 7 août 1715, les confrères obtinrent des Chanoinesses de Ste-Waudru l'autorisation de porter solennellement l'image de leur maternelle protectrice à la chapelle de Saint Calixte, au château de Mons et de la ramener à travers la ville, par la porte du Parc.


Actuellement, deux processions existent toujours, à savoir :
  • Le 14 août, début des manifestations à 19h par deux concerts et ensuite vers 22h, procession aux flambeaux escortant la statue de Notre-Dame du Moulineau jusqu'à l'église paroissiale, place de Ghlin.
  • Le 15 août, à 10h départ de la place de Ghlin de la procession historico-religieuse avec arrivée vers 11h30 à la chapelle, rue d'Herchies, suivie d'une messe concélébrée en plein air dans l'enclos de la chapelle.

Notre-Dame du Bon Vouloir à Havré

Notre-Dame du lieudit le "Bon Vouloir" , à Havré, est fêtée pour ses bonnes grâces, le 15 août de chaque année.

En 1623, alors qu'il traversait le hameau de Bon Vouloir, l'abbé Robert Dicqueman, curé d'Havré, vit une statuette de la Vierge fixée à un vieux tilleul. Il la dépoussiéra et avec l'aide de paroissiens, il érigea un oratoire où des personnes souffrant d'une affection corporelle vinrent prier la Vierge et demander guérisons. Plusieurs personnes furent exaucées. Les épidémies, notamment la peste, cessèrent également leurs effets néfastes.

Dès lors, chaque année, au mois d'août, lors des fêtes de l'Assomption, les Havrésiens, en commémoration de la fin des épidémies qui sévirent sur la région au XVIIe siècle, processionnent la statue de Notre-Dame de Bon Vouloir, la remerciant ainsi des guérisons obtenues.
C'est le 15 de ce mois qu'un cortège de nombreux pélerins et d'amoureux du folklore se dirige vers la chapelle de Bon Vouloir pour y recevoir une bénédiction.

La Vierge miraculeuse de Bon Vouloir se trouve toujours sur les restes du tilleul où on la trouva.

Rassemblement et départ de la procession de l'école Saint-Joseph, dès 10h - Rue du Château - Rue du Moulin d'Havré - Chaussée du Roeulx - Rue Georges Mabille - Rue de Saint-Symphorien - Rue Adonis Descamps - Ruelle Mathieu - Rue Edouard Dewèze - Chaussée du Roeulx - Place d'Havré et retour Ecole Saint-Joseph, vers 13h.

Le "Grand Tour" de Saint-Symphorien

Procession de Saint-SymphorienTraditionnellement, le pèlerinage à Saint-Symphorien et son tour multiséculaire se déroulent le jeudi qui suit la pentecôte. Cette tradition veut que, lors de l’attribution de la paroisse de Saint-Symphorien à l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, en 1177, Mgr Allard, évêque de Cambrai, ait apporté la châsse, véritable joyau de l'art roman, qui est conservée aujourd’hui encore dans l’église du village.
Pour conjurer le ciel de mettre fin au fléau de l’époque, la peste, les habitants décidèrent de processionner la châsse autour du village pour éradiquer le mal. La peste disparut et le tour se perpétra au cours des siècles, subsistant grâce à l’action de la confrérie.

Départ de la procession : 6h, de l’église.


Itinéraire : rue F. Marcq, chaussée du Roi Baudouin, chemin à Baraques, rues P. Dufour, J. Antheunis, des Résistants, chemin d’Havré, rue Blancart, chemin Saint-Druon, rue A. Duquesne en direction de la Barrière de Spiennes où une pause est prévue de 8h45 à 9h45.
Ensuite : chaussée de Beaumont vers Mons, chemin des Vaches, cité du Bois de Mons, avenue G. Maigret, rue F. Maigret et Place.

La cérémonie se termine à 11h par une célébration eucharistique et la bénédiction des participants.


Pôle muséal (site officiel)
logo.png