Actions sur le document

Cimetière militaire de Saint-Symphorien

Un site exceptionnel avec deux étoiles au Guide Michelin

14_18_17_(c)wbt-jpremy.jpgLe cimetière militaire de Saint-Symphorien fut aménagé par les Allemands en 1916, sur un terrain appartenant à Jean Houzeau de Lehaie, éminent naturaliste belge. Ce dernier, souhaitant éviter une réquisition de son terrain, proposa de concéder gracieusement l'usage de sa parcelle comme cimetière militaire aux communes où se trouvaient les sépultures de soldats.

Cette solution, négociée également avec les autorités locales, permit de rassembler dans une même nécropole tous les combattants, quelle que soit leur nationalité. Cette volonté d'unir les différents soldats sur le même site est un symbole fort en temps de guerre.

Caractéristiques

poppy.jpg Cimetière binational: présence de 513 tombes (229 soldats du Commonwealth et 284 soldats allemands).
poppy.jpg Tombe du 1er soldat britannique décédé durant la Première Guerre Mondiale: J. Parr (21/08/1914).
poppy.jpg Tombe du soldat ayant reçu la première Victoria Cross de la Première Guerre Mondiale: M. J. Dease (23/08/1914).
poppy.jpg Tombe du dernier soldat décédé des armées du Commonwealth (soldat canadien) de la Première Guerre Mondiale: G. L. Price (11/11/1918).
poppy.jpg Tombe du dernier soldat britannique décédé durant la Première Guerre Mondiale: G. Ellison (11/11/1918).

 

 
 

mons14-18.jpg
Vidéo "The First and the Last"

A noter
English version on Visit Mons.