Seconde Guerre Mondiale

La Deuxième Guerre Mondiale

Mons bombardée

La poche de Mons et la liberation


Sir Bernard Montgomery

Citoyen d’honneur de la ville de Mons

Le 16 janvier 1946, le Conseil Communal de la Ville de Mons a fait du Field-Marshal Sir Bernard Law Montgomery un citoyen d’honneur de la Ville de Mons en reconnaissance de ses qualités de chef militaire et pour la défense de la Ville de Mons. A cette occasion, le Conseil Communal lui a décerné un certificat calligraphié et artistiquement enluminé.Le fils du Field Marshal, Sir David Montgomery, a souhaité pouvoir offrir ce certificat à la Ville de Mons, afin qu’il puisse y être exposé dans un endroit public. Le certificat encadré sera apposé au Salon Boisé de l’Hôtel de Ville de Mons.

A cet effet, une cérémonie de commémoration a été organisée, le samedi 20.01.2007, en présence de Sir David Montgomery, ainsi que des ambassadeurs belges à Londres et des ambassadeurs anglais à Bruxelles.

Texte du certificat, signé le 16 janvier 1946 par Victor Maistriau. [Télécharger- pdf/36,9Ko]

Biographie

Bernard Law Montgomery né à Londres le 17 novembre 1887, et décédé à son domicile d'Alton dans l'Hampshire et enterré au cimetière de Holy Cross à Binsted après des funérailles nationales à la chapelle Saint-Georges de Windsor, le 24 mars 1976. Officier de l'Armée britannique. Bernard Montgomery était le fils d'un évêque anglican. Il suit les cours de la St. Paul's School et de la Sandhurst Military Academy. En 1908, il s'enrôle dans le Royal Warwickshire Régiment.

1ère guerre mondiale

La première guerre mondiale éclate en août 1914 et le même mois, Montgomery fut envoyé en France avec son régiment.
Il arriva au moment de la retraite de la bataille de MONS pendant laquelle la moitié des hommes de son bataillon furent tués, blessés ou faits prisonniers.
A Méteren, le 13 octobre 1914, non loin de la frontière belge, il fut grièvement blessé. On le croyait presque mort mais Montgomery se rétablit très vite de ses blessures.
On le renvoie au front en 1916 et, quand la guerre prend fin, il exerce les fonctions de chef d'état-major de la 47th London Division.
Déjà, on le reconnaît comme un officier qui excelle à l'entraînement des troupes, un officier qui croit à la nécessité d'une bonne forme physique pour exercer un bon leadership.

2ème guerre mondiale

Dans les premiers mois de la Deuxième Guerre mondiale, Montgomery commande le 2e Corps d'armée.
Incapable de stopper l'avance allemande, il se voit contraint de battre en retraite à Dunkerque et de rentrer en Angleterre, le 1er juin 1940.
En août 1942, Winston Churchill, nomme Montgomery à la tête de la 8e Armée qui, en Afrique du Nord, vient d'être défaite par l'Afrika Korps du général Erwin Rommel.
Montgomery réussit à redonner de l'assurance à ses troupes et, en avançant avec prudence, la 8e Armée repousse les Allemands.
L'armée ennemie est contrainte de se replier en dehors de l'Égypte après la bataille décisive d'el-Alamein (novembre 1942).
C'est la première victoire des Alliés contre l'Allemagne nazie, une victoire qui ramène la confiance en Grande-Bretagne et qui confirme la réputation de " Monty ".

Montgomery dirige ensuite la 8e Armée lors de l'invasion de la Sicile.
Sous le commandement suprême du général Dwight D. Eisenhower, le 15e Groupe d'armées comprend la 8e Armée britannique et la 7e Armée américaine, cette dernière étant commandée par le général George Patton. Au moment de l'invasion de la Sicile, le 10 juillet 1943, l'ordre de bataille de la 8e Armée inclut la 1re Division d'infanterie canadienne, sous les ordres du major-général Guy Simonds.

Après la libération de la Sicile, Montgomery prépare le passage vers le continent italien.
Le 3 septembre 1943, il dirige la 8e Armée qui débarque dans la région de Reggio di Calabria, au sud de l'Italie, pour ensuite remonter vers le nord. Cette fois, Montgomery compte sous ses ordres les 5e et 10e Corps britanniques, le 2e Corps polonais et le 1er Corps canadien, ce dernier étant placé sous le commandement du lieutenant-général H.D.G. Crerar.
En décembre 1943, Montgomery est rappelé en Angleterre pour prendre le commandement des forces terrestres qui participeront au débarquement de Normandie.
Il est commandant en chef du 21e Groupe d'armées pendant la campagne de l'Europe du Nord-Ouest, qui débute par le débarquement de Normandie, le 6 juin 1944, pour se poursuivre jusqu'à la reddition allemande, le 4 mai 1945.

A la fin de la guerre, Montgomery est maréchal, un grade qu'il a obtenu le 1er septembre 1944.

Reconnaissance

Il est reçu chevalier de l'Ordre de la Jarretière et on lui décerne le titre de 1er vicomte d'Alamein en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle à la victoire alliée.
Par la suite, il est chef de l'Imperial General Staff de 1946 à 1948, il préside le Comité des chefs d'état-major de l'Europe de l'Ouest de 1948 à 1951 et il est commandant adjoint au Commandement suprême allié de l'Europe de 1951 jusqu'à sa retraite en 1958.
Il publie ses mémoires en 1958, sous le titre de Memoirs.

Information touristique
logo-visitmons.jpg

visitMons
Grand-Place,27 - 7000 Mons
Tél: 065/33.55.80
Envoyer un mail
Site web
Beffroi: Visite virtuelle