Opération "portes ouvertes"

La convention des forteresses du 14 décembre 1831 décide le démantèlement partiel des places fortes belges (puisque la Belgique existe maintenant!). Mais ce n'est que le 8 mai 1861 que le Roi Léopold Ier autorisera la démolition des fortifications de Mons, Charleroi et Namur. En 1864, les démolitions sont pratiquement achevées. Deux voies parallèles cernant la Ville sont créées. Ce sont les futurs boulevards (Voir ce que Charles Plisnier a écrit sur ces boulevards). Des avenues tracées vers l'extérieur donnent à la Ville la possibilité de s'étendre "hors de ses murs". Mons s'ouvre au monde...

En 1870, une partie de la Trouille est détournée hors de la ville et son cours est canalisé hors des boulevards. Parallèlement, les travaux d'urbanisation du quartier de la gare débutent. C'est aussi le long des boulevards que s'installent des bâtiments et équipements publics: la prison, l'hôpital civil, l'école normale, la nouvelle gare... On construit également la Machine à Eau (aujourd'hui un haut lieu culturel), qui permettra d'alimenter les habitants en eau potable.
1er avril 1873: l'axe de chemin de fer de Mons vers Quiévrain et la France, via Dour et Elouges, est ouvert. Comme l'industrie est exclue sur le territoire de la ville, qui doit conserver son caractère administratif, judiciaire et commercial, Mons a pu entrer dans le XXe siècle avec un patrimoine ancien plus ou moins bien conservé.
 

Information touristique
logo-visitmons.jpg

visitMons
Grand-Place,27 - 7000 Mons
Tél: 065/33.55.80
Envoyer un mail
Site web
Beffroi: Visite virtuelle