Les minières néolithiques de Spiennes

Spiennes fut un site d'habitat sédentaire dès le néolithique. Vers 2.000 ans avant J.-C., des ouvriers spécialisés y façonnent des outils en silex qu'ils vendent aux régions voisines. Cette économie primitive mais avant-gardiste transforme la région en véritable centre de transit. Nos ancêtres avaient fait de ce site la plus grosse exploitation de silex d'Europe.

Patrimoine mondial de l'U.N.E.S.C.O grâce à ses exceptionnelles minières néolithiques, Spiennes est un haut lieu de la civilisation préhistorique en Europe (du paléolithique à l'âge de fer). En effet, pendant environ 2000 ans, des milliers de puits ont été creusés sur une surface de 150 hectares. On y a découvert des vestiges d'industrie humaine remontant aux époques les plus lointaines de l'humanité : des puits et galeries d'exploitation, des urnes funéraires, des monnaies en bronze. Mais aussi des lames, des grattoirs, des os d'animaux, des pics en silex. Mais, la découverte la plus importante fut sans conteste la trouvaille du squelette d'une femme adulte, daté au carbone 14, de 3360-3030 avant notre ère.

De ce site d'une centaine d'hectares, seuls 500m2 ont été fouillés ! Le patient travail se poursuivra encore longtemps sur et sous le "Camp à cayaux" et à "Petit Spiennes".

En 1.000 avant J.-C., à Spiennes, on travaille le bronze et la pierre. Lorsque Jules César amène ses troupes sur les terres fertiles du Hainaut, il comprend rapidement l'intérêt stratégique de cette colline à la croisée des chemins du pays des Nerviens. Les Romains bâtissent alors sur la butte montoise un camp dénommé Castri locus. Entourée de marais inondables, la colline est assez aisée à défendre.

Information touristique
logo-visitmons.jpg

visitMons
Grand-Place,27 - 7000 Mons
Tél: 065/33.55.80
Envoyer un mail
Site web
Beffroi: Visite virtuelle