Actions sur le document

Spiennes

   Situationsitué à 6 km de Mons
  Superficie539 hectares
  Altitude40 à 62 m d'altitude
  Habitants940 (au 31/12/11)
  Fusion avec Monsdepuis 1977


Etymologie


 

Les étymologistes ne sont pas d'accord sur l'origine du nom de Spiennes. Dans le polyptique, ou état des biens de l'abbaye de Lobbes datant de 868-869, figure une localité nommée Splienium, que Ch. Duvivier rapporte à Spiennes. 

D'après Chotin, Splie­nium serait une mauvaise lecture de Asplenium, fouge­raie, lieu rempli de fougères. Toutefois Splieniuni pourrait s'appliquer à d’autres localités où l'abbaye de Lobbes avait des posses­sions, notamment à Ciply (Splienium) ou encore Epinois. Quoi qu'il en soit, Spiennes figure sous les formes ci-après dans les documents anciens : 1177, église de Spieneis ; 1199-1202, église de Spienis ; 1186, Despiennes ; 1265, Spienes ; 1295, Espines ; 1331, 1502, 1608, 1621, 1628, Spiennes. Gonzalès Decamps, quant à lui, estime que ce nom signifie le lieu épineux, dans les épines ; épine se disant encore espene, espiene, en certaines parties de la Wal­lonie.

 

Histoire


Spiennes fut un site d'habitat sédentaire dès le néolithique. La localité était d'ailleurs un marché d'exportation et d'importation du silex grâce à un réseau de chemin le reliant à l'extérieur. En effet, les champs de Spiennes sont criblés de puits de silex. Pendant environ 2000 ans, des milliers de puits ont été creusés sur une surface de 150 hectares. Dès 1842, des souterrains d’extraction creusés dans la pierre furent mis à jour et en 1867 lors du creusement de la tranchée du chemin de fer de Mons à Charleroi via Bonne-Espérance, des découvertes importantes furent effectuées : Spiennes se révéla être un des sites les plus caractéristiques en Europe pour la civilisation néolithique (lieudit "camp à cayaux") avec ses puits d’accès aux chantiers d’extraction et ses galeries souterraines. 
En décembre 2000, les experts de l’UNESCO reconnurent les mines de Spiennes comme Patrimoine Mondial de l’Humanité.

Le village était une possession de l'abbaye de Lobbes au IXe siècle. L'ordre de Malte (commanderie de Saint-Symphorien) y détenait des biens, dont l'église cédée par l'évêque de Cambrai. En achetant les sources de Spiennes (" trou de Souris ", et " la Vallière ") la ville de Mons créa une distribution d'eau potable en 1896, ce qui modifia les limites de Mons et de Spiennes. Au XIXe siècle, on cultivait les céréales traditionnelles (chanvre et colza). Hors l’exploitation de craies phosphatées au XIXème siècle et au début du XXème siècle, ainsi que du silex pour la faïencerie au XIXème siècle, ce village agricole ne connut pas de ressources particulières. La culture du chicon y est encore une spécialité (au même titre que Saint-Symphorien, commune voisine).

Patrimoine


Minières néolithiques de Spiennes


Admis au Patrimoine mondial de l'U.N.E.S.C.O en 2000, grâce à ses exceptionnelles minières néolithiques, Spiennes est un haut lieu de la civilisation préhistorique en Europe (du paléolithique à l'âge de fer). En effet, pendant environ 2000 ans, des milliers de puits ont été creusés sur une surface de 150 hectares. Les hommes qui ont commencé à creuser des mines à Spiennes, il y a 6 000 ans, comptent parmi les plus anciens mineurs de l’humanité. Au total, une centaine d’hectares sera exploitée et des milliers de puits seront forés. On y a découvert des vestiges d'industrie humaine remontant à des époques très lointaines: des puits et galeries d'exploitation, des urnes funéraires, des monnaies en bronze. Mais aussi des lames, des grattoirs, des os d'animaux, des pics en silex. Mais, la découverte la plus importante fut sans conteste la trouvaille du squelette d'une femme adulte, daté au carbone 14, de 3360-3030 avant notre ère. De ce site d'une centaine d'hectares, seuls 500m2 ont été fouillés ! Le patient travail se poursuivra encore longtemps sur et sous le "Camp à cayaux" et à "Petit Spiennes".

Le marché


Le marché le plus proche :
Saint-Symphorien - Place
Le samedi de 8 h à 14 h
Permanence administrative
"Al Vieye Commune"
Rue G. Bachy - Spiennes
Le jeudi de 8h30 à 9h15
Tél.: 065/31.79.88

Commissariat de proximité
Place d’Havré, 1-7021 Havré
Tél.: 065/87.19.23
Fax : 065/31.92.15
Commissaire: Daniel Forge
Unité de proximité
N° vert : 0800/92.329
Contacter par mail