Actions sur le document

Centre de Congrès

Ce sera le MICX: Mons International Congress Xperience

micx.jpgLe MICX s'inscrit dans le paysage montois et se positionne déjà comme le lieu de prédilection pour tous les organisateurs de congrès et d'événements.

Artexis Benelux, qui exploite déjà 4 centres - Antwerp Expo Meeting Center, Flanders Expo (Gand), Namur Expo Meeting Center et Namur Palais des Congrès - devient ainsi le premier exploitant de centres de congrès en Belgique.

Ce sont des centres de congrès où se déroulent des colloques, des séminaires, des fêtes du personnel, des présentations de produits ou des réceptions.

Le MICX compte déjà quinze réservations fermes pour 2015 dont e.a. La Maison de l'Entreprise, Microsoft E-Marketing, UCL Mons, Fifty-One, Google-Europeana, Culturalia, World Craft Council... « Les retombées économiques du tourisme d'affaires généré par le MICX vont naturellement participer au développement de la ville et de sa région» ajoute Jean-Thomas Leplat, General Manager Artexis Expo, la division wallonne d'Artexis Benelux.

La construction du MICX a commencé en mai 2012. La livraison du bâtiment est prévue en novembre 2014.

« Efflorescence urbaine » pour tourisme d’affaires

copyright studio daniel libeskind (1).jpgC’est l'entreprise de construction CIT Blaton qui sera l’entreprise de construction du futur Centre de Congrès de Mons, à proximité de la gare, côté Grands Prés. L’entreprise sera accompagnée du studio new yorkais Daniel Libeskind et de l’association montoise d’ingénieurs architectes H2A pour cette réalisation hors du commun. Le projet proposé, intitulé joliment « l’efflorescence urbaine », vise à créer un point d’appel dans le paysage. Le projet joue la carte du contraste dynamique avec la future gare de Calatrava. Deux matériaux sont mis à l’honneur dans cette réalisation : le bois et le métal, qui confèrent une légèreté à la construction. La flèche est le point de repère de l’intersection entre les Grands Prés et l’axe historique de la Ville, lien entre vieille ville et nouvelle ville. Avec son enveloppe courbe et sa toiture verte, le bâtiment renforce le parc naturel longeant la rivière; avec sa forme tourbillonnante, il ouvre la place publique et s’inspire de l’énergie des activités qu’il accueillera.

A Mons… comme à New York !

Les villes de New York et de Mons ont fait appel aux mêmes architectes pour bâtir leur avenir. Après Santiago Calatrava pour la nouvelle gare de Ground Zero (pour rappel là où se sont effondrées les tours jumelles du World Trade Center, le 11 septembre 2001) et sa désignation par la SNCB Holding pour la nouvelle gare de Mons, c’est le studio Daniel Libeskind, chargé du Masterplan du site du World Trade Center à New York qui sera l’architecte du Centre de Congrès. Il sera accompagné par l’équipe du bureau d’architecture montois H2A. Daniel Libeskind présente également de solides références sur le plan international telles que le musée juif de Berlin ou encore l’extension du musée royal Ontario à Toronto (Canada). 

Pourquoi un centre de Congrès à Mons ?

 

Pour positionner la Ville de Mons comme centre wallon du tourisme d’affaires, un secteur en plein essor. En effet, à l’heure actuelle, hormis Liège, la Wallonie et le Nord de la France n’offrent aucune infrastructure professionnelle de congrès sur le marché. Dans l’optique de Mons 2015, Capitale Européenne de la Culture, un centre de congrès a toute sa raison d’être au cœur de la Ville de Mons. Sa réalisation aura également des répercussions sur de nombreux secteurs d’activités tels que l’HORECA, le commerce de détail, la dynamisation de la vie nocturne,…

Que comprendra le futur Centre de Congrès ?

Le futur centre comprendra :
  • Un espace Accueil / Forum
  • Des salles de Congrès avec des auditoriums de 500, 200 et 100 places et de salles de commission
  • Un espace restauration avec notamment une salle de réception et un salon VIP
  • Un Espace polyvalent avec notamment une salle des festivités de 400 m2
  • Un espace Gestion – Administration pour accueillir toute la logistique du futur Centre de Congrès

Quelques chiffres  

  • 8 offres reçues au total, analysées par une Commission indépendante d’appréciation des offres, présidée par Ann Lawrence Durviaux (Professeur à l’Université de Liège, avocate spécialisée en marchés et contrats publics, droit administratif et contentieux). Le présent projet ayant récolté un avis favorable unanime, il fut proposé et accepté par le Collège communal montois.
  • Un budget de 27.829.503,09 € TVAC, financé à 90 % par les Fonds européens (FEDER) et la Wallonie dans le cadre de la programmation 2007-2013 Convergence et à 10% par la Ville de Mons.
  • 3 auditoriums de 500, 200 et 100 places
  • 1 salle des festivités de 400m2

Timing

  • Phase d’études : de septembre 2011 à mai 2012
  • Phase de travaux : de fin juillet 2012 à novembre 2014