Information

Le Gouvernement fédéral a pris des mesures pour lutter contre le coronavirus en vigeur jusqu'à nouvel ordre. Retrouvez toutes ces informations dans notre dossier « Covid-19 » !

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Eclairage public : investissements dans des systèmes moins énergivores

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Eclairage public : investissements dans des systèmes moins énergivores

Le Bourgmestre Nicolas Martin, l’Echevin des Travaux Stéphane Bernard et l’Echevine de la transition écologique et de l'énergie Catherine Marneffe poursuivent l’engagement pris par le Collège en début de mandature de réduire les dépenses énergétiques de la ville en investissant plus de 130.000€ pour placer, remplacer et améliorer les éclairages publics dans plusieurs zones du Grand Mons. Outre la volonté d’améliorer l’efficacité de l’éclairage urbain, l’objectif visé est également d’accroitre la sécurité des usagers, d’optimiser la convivialité des lieux et de mettre en valeur l’espace avec un éclairage plus économique et plus performant, en priorité dans les villages. Cette mesure s’ajoute au remplacement complet de l’éclairage de la Place de Cuesmes décidé il y a un an et s’inscrit dans la même philosophie que le Plan Lumière avec sa nouvelle politique d’éclairage du piétonnier, du périmètre de l’Hôtel de Ville, du Beffroi et du Square Roosevelt.

Ce nouvel investissement consiste en :

  • Remplacement complet de 348 lampes de type NaLP (Sodium Basse Pression) par des sources moins énergivores et technologiquement plus efficaces d’ici la fin de l’année 2024 (86.532,23€ TVAC).
  • Installation et travaux d’amélioration d’éclairage public à l’Allée des Thuyas à Ghlin (7.104,99€ TVAC);
  • Installation et travaux d’amélioration d’éclairage public à la rue Mont du Parc à Mons (15.117,72€ TVAC);
  • Travaux d’amélioration d’éclairage public à la rue des Glaieuls à Ghlin (19.160,29€ TVAC);
  • Placement de deux luminaires sur crosse à la rue du Chanoine Puissant à Mons (5.020,85€ TVAC)

L’éclairage urbain constitue un levier majeur dont les communes doivent se saisir pour maîtriser, repenser et organiser l’aménagement de leurs espaces, dans une optique volontariste de réduction des dépenses énergétiques et de préservation de l’environnement.

A Mons, toute la politique menée en matière d’éclairage public intègre le (rem)placement systématique et progressif des systèmes existants par de l’éclairage basse consommation, plus écologique, plus économique et plus performant.

A noter que l’éclairage public de la Ville de Mons comporte 14.551 points dont 3819 en LED. Les sources les plus énergivores (sodium haute et basse pression) seront remplacées en priorité.

Dans une vision plus globale, le Collège montois veille à ce qu’une dimension durable importante soit intégrée dans les dossiers. Un travail important a déjà été opéré sur le territoire du Grand Mons afin de réduire les dépenses énergétiques de la Ville, diminuer sa dépendance aux énergies fossiles et ses émissions de CO2.

Actions sur le document