Information

Vous vous posez des questions sur la vaccination, le Covid Safe Ticket ou le port du masque à Mons ? Cliquez ici pour en savoir plus !

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Présentation du bilan 2021 du Plan Zonal de Sécurité

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Présentation du bilan 2021 du Plan Zonal de Sécurité
Dès le début de la mandature, le nouveau Collège communal de la Ville de Mons a fait de la sécurité l’une de ses priorités. Découvrez les nouveautés instaurées depuis 2018 et le bilan de l'année 2021.


En trois ans, afin de lutter contre le sentiment d’insécurité, de nombreux investissements (matériels et humains) ont été consentis. En effet, la dotation de la Ville pour la Zone de Police a augmenté de pas moins de 4 millions d’euros entre 2019 (16.491.456,59€) et 2021 (20.528.761,98€) et elle est appelée à encore augmenter en 2022 (+1,5M). L’objectif fixé étant d’avoir une présence policière accrue sur le terrain, une police de proximité proche du citoyen et suffisament équipée pour effectuer ses missions efficacement et rapidement.

Nouveautés instaurées depuis 2018

  • Création des Brigades Puma :

Leur mission est de maintenir l’ordre et la sécurité dans les quartiers les plus sensibles, et prioritairement celui de la gare. Pour ces brigades, une dotation supplémentaire de 1.000.000€ est attribuée annuellement par la Ville de Mons.

  • Engagement d’un nouveau Chef de Corps :

Depuis le 1er juin 2019, le Commissaire Divisionnaire Jean-Hubert Nicolay est à la tête des 400 policiers et agents composant notre zone.

  • Arrivée de deux nouveaux commissaires divisionnaires :

Bruno Lheureux est arrivé en juillet 2020 à la Zone en tant que Directeur des opérations. Delphin Jadin est arrivée en septembre de la même année en tant que Directrice de l’appui.

  • Installation radars anti-vitesse :

(10 poteaux radars sur voiries communales et 10 poteaux radars sur voiries régionales)

Afin de lutter contre la vitesse excessive dans nos villages, un budget a été dégagé afin de faire l’acquisition de radars fixes, plus efficaces que les chicanes et les casses-vitesse.

  • Installation de caméras urbaines (26 à Mons, 2 à Quévy) :

Les caméras urbaines en centre-ville et dans les villages permettent à la Zone de renforcer ses missions de sécurité publique.

  • Lancement d’une brigade cycliste :

Composée d’une trentaine de membres, ils assurent un vrai travail de proximité et de terrain. Une police visible, accessible, à l’écoute et qui promeut la mobilité douce.

  • Lancement d’une brigade canine et du groupe d’appui spécialisé proactif (GASP) :

La brigade canine assure un vrai travail de proximité en appuyant les équipes de terrain dans le cadre de missions très particulières pour lesquelles elle a suivi un entrainement et des formations spécifiques.

  • Lancement du commissariat mobile :

Le commissariat mobile est un véhicule offrant les mêmes services qu’un bureau de police classique. Le véhicule est équipé de toute la technologie nécessaire à une digitalisation des informations. Il permet aux policiers d’aller à la rencontre du citoyen dans des endroits peu conventionnels : marchés hebdomadaires, places de village, brocantes et tous lieux propices aux rassemblements.

  • Révision du RGP :

Face à l’évolution des législations, des constats des agents de terrain et des interpellations citoyennes, de nouvelles propositions d’articles ont été émises. Une attention particulière a été apportée au bien-être animal et à la préservation de l’environnement.

Une traduction en anglais du RGP est aussi prévue afin que les citoyens ne maitrisant pas ou mal le français, dont la communauté issue du SHAPE, puissent prendre connaissance du RGP applicable dans leur ville.

  • Recrutement de nouveaux agents :

En trois ans, 19 nouvelles recrues sont venues renforcer notre zone passant de 336 en décembre 2018 à 355 en novembre 2021.

Bilan de l'année 2021

Les investissements consentis par la Ville de Mons ont permis d'instaurer ces nouveautés, qui ont eu un impact direct sur les indicateurs étudiés dans le cadre du Plan Zonal de Sécurité. Pour l’année 2021, la Ville de Mons tire un bilan positif puisque les chiffres sont globalement tous en baisse (comparatif entre 2020 et 2021 pour la période allant de janvier à septembre) :

  • Criminalité : baisse de 22,61% (soit -775 cas)
  • Atteintes à l’intégrité physique : baisse de 20,10% (soit -122 cas)
  • Violences intrafamiliales : baisse de 70,58% (soit -746 cas)
  • Nuisances sociétales : baisse de 13,74% (soit -244 cas)
  • Trafic de stupéfiants : augmentation de 3,37% (soit +11 cas) qui s’explique par l’intensification de l’activité policière au sortir du confinement
  • Accidents de la circulation : baisse de 10,27% (soit -15 cas)
  • Vols qualifiés : baisse de 18,24% (soit -108 cas)
  • Vols simples : baisse de 28,20% (soit -183 cas)
  • Criminalité liées aux véhicules : baisse de 27,63% (soit -171 cas)

 

Actions sur le document