Information

Le port du masque n'est plus obligatoire à Mons sauf exceptions. Retrouvez toutes les informations relatives aux mesures sanitaires dans notre dossier « Covid-19 »

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Rénovation du bâtiment central du Parc du Waux Hall

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rénovation du bâtiment central du Parc du Waux Hall
C’est une phase très importante qui est sur le point de commencer : la rénovation et la stabilisation du bâtiment central qui est la vitrine de ce poumon vert historique de la ville.

La réhabilitation du parc du Waux Hall est l’un des engagements forts de cette mandature. Après le renouvellement des grilles de protection pour sécuriser le site, le nettoyage en profondeur des statues qui agrémentent les lieux et le curage des étangs qui n’avait plus été effectué depuis 30 ans, c’est une phase très importante qui est sur le point de commencer : la rénovation et la stabilisation du bâtiment central qui est la vitrine de ce poumon vert historique de la ville.

Lieu de promenade très apprécié par les Montois, le Collège communal de la Ville de Mons estime que le Waux Hall mérite amplement qu’on lui rende ses lettres de noblesse. Un vaste plan de réhabilitation, financé notamment grâce aux subsides wallons obtenus dans le cadre du Programme de Développement (PDU) a donc été mis sur pied par les services. Cela comprend notamment le remplacement des menuiseries extérieures, la rénovation et l’extension de la cafétéria, la refonte de la grande terrasse…

La réhabilitation du Waux Hall était d’ailleurs l’une des principales demandes exprimées par la population montoise lors de la consultation «Demain Mons».

Afin de rendre la ville plus accueillante, il est en effet fondamental que nous puissions offrir un réseau attractif d’espaces publics arborés et que nous favorisions les projets urbanistiques ou les arbres et espaces verts sont prédominants afin qu’ils contribuent au maillage écologique du territoire. Les espaces publics arborés permettent également d’apporter une réponse efficace pour lutter contre les îlots de chaleur et favoriser la biodiversité.

Le Waux Hall, un espace vert remarquable situé aux portes de la ville

Le parc du Waux-Hall, le plus grand du centre-ville, fut créé à l’initiative de quelques hauts membres de la bourgeoise montoise. Il a été aménagé par le paysagiste Louis Fuchs entre 1862 et 1864. Il s’étend sur 5 hectares et est jalonné de sculptures du XIXe et XXe siècles et de quelques 100.000 bulbes de fleurs.

En 1892, il fut racheté par la Ville de Mons qui en fit un lieu accessible à tous.

Le parc comprend une authentique collection d’espères végétales dont certain spécimens sont particulièrement anciens et rares : un tilleul pleureur, un noisetier de Byzance, un noyer d’Amérique…

Le pavillon quant à lui est de style éclectique et a été conçu par Jules Hubert dans la seconde moitié du 19e siècle. Il est élevé sur les fondations de l'ancien fort d'Havré dont un niveau est toujours visible sur les côtés.

Lifting pour le parc et le bâti

Progressivement, le site de Waux Hall reprend des couleurs grâce aux différentes interventions qui y sont menées dans le cadre du vaste plan de réhabilitation du site.

Cela a débuté en 2019 avec la sécurisation des lieux via le renouvellement des grilles de protection et la superbe rénovation des 16 statues que compte le parc et enfin, le curage des étangs qui a commencé en septembre et qui est toujours en cours. Il s’agit d’une opération majeure qui n’avait plus été menée depuis 30 ans.

Mais le volet le plus important de cette réhabilitation est sans conteste la rénovation du bâtiment central. Celui-ci est fermé au public depuis plusieurs années en raison de problèmes de stabilisation.

Très rapidement, une des options envisagées a été de procéder à une démolition complète de la salle de fêtes à l'arrière du pavillon et ce afin de mettre en valeur les différents volumes d'origine.
Vu la qualité du cadre exceptionnel constitué par le parc et ses étangs, il a finalement été décidé de privilégier une rénovation profonde de ce lieu emblématique.

Le projet vise à sauvegarder le pavillon mais à démolir la salle des fêtes qui a été ajoutée tardivement. Celle-ci n’est plus conforme aux normes incendie et posait de gros soucis avec les riverains. L’espace ainsi récupéré servira à aménager une superbe terrasse assortie d’une structure contemporaine qui se mariera parfaitement avec le bâtiment plus classique situé à l’avant.


Cette rénovation comprend:

La création de zones horeca au niveau des deux plateaux.
Le plateau accessible depuis l'entrée du parc est destiné à accueillir une salle de restaurant de standing d'une surface de +/- 250 m² qui comprend en outre une zone d'accueil et de vestiaires, une zone de cuisine et de réserves, une zone de locaux sanitaires,...

Une vaste terrasse extérieure se développe vers l'arrière sur près de 200 m² avec un espace "lounge" très accueillant.
La salle de restaurant principale s'ouvre de façon panoramique vers l'extérieur et offre ainsi une vue exceptionnelle vers le parc.

Le plateau accessible depuis le parc est quant à lui destiné à accueillir un espace "brasserie" sur une superficie de l'ordre de 200 m². L'atout de cette zone est la présence d'une immense terrasse extérieure directement accessible depuis le jardin sur plus de 200 m².
L'utilisation de ce lieu devrait naturellement être très appréciée des Montois(es) et des touristes en période estivale.

Au niveau architectural, la volonté est de permettre une meilleure lisibilité des différentes strates de la construction en mettant en valeur le socle d'origine (ancienne partie du fort d'Havré) et de dissocier les nouvelles interventions contemporaines indispensables pour le reconditionnement et la mise en conformité du bâtiment.

C’est le bureau d’architecture Atelier Empreinte (Seni Ersoz et Philippe Genotte) qui est en charge du projet.

Actions sur le document