Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Bilan des émissions

Vous êtes ici : Accueil / Vivre à Mons / Transition écologique / Plan Énergie - Climat / Bilan des émissions

D’où proviennent ces émissions en dioxyde de carbone ?

Un responsable majeur est la consommation d’énergie fossile telle que le charbon, le gaz et le pétrole.

Dans le cadre de l’appel à projet POLLEC (POLitique Locale Energie Climat), les données concernant le bilan des émissions provient de la Région wallonne et mentionne 2006 comme étant l’année de référence. Les dernières données disponible du bilan énergie concernent l’année 2018.

Qu’en est-il des émissions en CO2 sur le territoire communal ?

Le graphique ci-dessous représente l’empreinte carbone en 2018. La répartition des émissions en CO2en 2018 s’élève à 50% pour le secteur du logement. S’en suivent le tertiaire (30%), le transport (19%) et l’agriculture (1%).

Entre 2006 et 2018, les émissions en CO2 ont diminuées globalement de 8% sur le territoire communal. La plus belle progression en termes de réduction de l’empreinte carbone est le secteur du transport (-14% par rapport à 2006). S’en suivent l’agriculture (-8%), le logement (-7%) et le tertiaire (-4%).

Le Plan d’Action Energie Durable et Climat ou PAEDC d’établir et de renforcer la stratégie énergie-climat sur le territoire communal par le biais d’actions d’atténuation (réduire l’empreinte carbone) et des actions d’adaptation (être plus résilient face aux phénomènes climatiques) sur les secteurs clés : logement, tertiaire, transport et agriculture.

Que se passe-t-il actuellement sur le territoire montois ?

  • La réalisation et la concrétisation des actions (32% réalisées, 45% en cours et 7% CPAS) reprise dans le PST (à mi- mandature) dont 137 actions s’inscrivent dans une dynamique énergie climat.
  • Une volonté politique de réduire les consommations énergétiques (menuiseries, isolation, chauffage, réseau de chaleur biomasse, panneaux photovoltaïques, rénovation énergétique de l’éclairage public, certificats PEB, bornes de recharge électrique,…), dans le domaine public dont le budget s’accroit chaque année. Le budget 2021 était de 8 millions d’euros contre 22,3 millions en 2022 avec l’aide de subvention (Subventions RW, UREBA, fonds FEDER, subsides infrasport,…).
  • La formation du Conseil Participatif Energie Climat intégrant des citoyens, des agriculteurs, des associations, des ASBL, des agents communaux qui a pour but de porter, de mettre en œuvre et de suivre de nouveaux projets ou actions en lien avec l’énergie et le climat.
Actions sur le document