Information

A Mons, le port du masque est obligatoire sur l'ensemble de la zone intramuros . Retrouvez toutes les informations relatives aux mesures sanitaires dans notre dossier « Covid-19 » !

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Covid-19 : Protocole d'urgence pour les maisons de repos et les crèches

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Covid-19 : Protocole d'urgence pour les maisons de repos et les crèches
Les Maisons de Repos et les Crèches gérées par le CPAS de la Ville de Mons anticipent un éventuel rebond du Covid-19

Face à la recrudescence de personnes atteintes de la Covid-19 un peu partout dans le pays, le CPAS de la Ville de Mons met tout en œuvre dans ses crèches et ses maisons de repos afin de prévenir la prolifération du virus, protéger son personnel ainsi que les résidents et enfants fréquentant ses institutions. Pour se faire, un protocole d’urgence a été établi pour chaque maison de repos et crèche gérée par l’institution afin d’agir rapidement et précisément dans l’ensemble de ces structures. L’objectif ? Garantir le maintien de ces services essentiels et quotidiens dans la plus grande sécurité pour toutes et tous.

Maisons de repos

Adaptation de l’ensemble des circulaires émises par la Ministre Morreale au sein des deux maisons de repos (Bonne Maison de Bouzanton/ Maison de Repos et Soins du Bois d’Havré.

Ainsi, en cas de COVID suspecté ou avéré au sein d'une maison de repos, la fermeture et l’isolement rapide sont mis en place au sein de la structure avec une perspective de réouverture rapide. L'objectif est de pouvoir se concentrer sur l’identification rapide et l’isolement des résidents positifs au COVID19 notamment via un testing. Concrètement, la fermeture de la structure signifie la fin des visites et des sorties en famille, pour une courte période, le temps de circonscrire un éventuel début d'épidémie. Les activités et la vie en interne sont maintenus, malgré la fermeture vis-à-vis de l'extérieur. Ces différentes mesures ont pour but de garantir la sécurité des Résidents et la non propagation du virus. 

Les mesures d'hygiène pour le personnel sont identiques aux mesures appliquées depuis le déconfinement en cas de suspicion COVID19 et renforcées par : 

  • Le port de masques FFP2 pour l’ensemble des agents du service concernés (infirmières, aides-soignantes, techniciennes de surface…)
  • Le port d’un équipement de protection individuel renforcé (visières, blouses, gants, …)
  • Une réorganisation du personnel pour les résidents en isolement (le personnel est attitré à un service précis afin d’éviter la propagation du virus dans l’ensemble des services). 

À ces mesures doivent s’ajouter le port du masque obligatoire dans les deux structures pour l’ensemble du personnel ainsi que la désinfection renforcée des locaux, ceci en tout temps. 

Crèches

L’application stricte du protocole de l'ONE en cas de COVID suspecté ou avéré est de mise, que ce soit pour un membre du personnel ou un bébé positif au COVID19 : 

  • Contact avec le médecin référent
  • Listing des contacts de la personne atteinte ou suspectée
  • Fermeture par section en fonction des contacts de la personne atteinte (puéricultrice ou bébé)

L'information aux parents est faite dans l'immédiat, tant pour la gestion des cas que pour l'organisation des parents en cas de fermeture temporaire de la crèche.

Pour rappel, dans les structures communales d’accueil de la petite enfance, le masque est obligatoire pour l’ensemble du personnel (puéricultrices, techniciennes de surface, cuisinières, responsables etc…) ainsi que les parents, un seul parent peut entrer dans la crèche pour déposer et reprendre l’enfant, la désinfection des mains est obligatoire à l’entrée de la structure et une désinfection des locaux est effectuée tous les jours. 

« Nous avons tous un rôle important à jouer contre la propagation du virus, le CPAS en particulier puisqu’il est responsable de l’accueil des séniors qui sont un public vulnérable et les enfants que nous devons absolument protéger de la maladie » rappelle la Présidente du CPAS Marie Meunier. « Nous souhaitons anticiper au maximum pour nous permettre de garder le contrôle sur l’évolution de la situation sanitaire dans nos structures. Celle-ci est maitrisée et nous espérons que cela continuera de la sorte grâce au personnel, qui est sur le qui-vive et ne relâche pas ses efforts pour éradiquer la moindre situation à risque. Nous sommes très attentifs à l’évolution de la situation et sommes prêts à intervenir rapidement s’il le faut ».

Actions sur le document